logo_chemin+animabible-04

Le terme original est ThomasMesse. Thomas, souvenez-vous, c’est cet apôtre qui ressentait le besoin de voir et de toucher pour croire devant le Christ ressuscité. Le terme Messe vient de la Finlande, un pays fortement luthérien, on pourrait donc le traduire par « culte protestant »; cependant « chemin de Thomas » nous semble mieux représenter cette expérience sensitive.

• Expérimenter le texte biblique, d’une manière créative, symbolique et vivante, en bref d’une manière incarnée.

• Susciter la réflexion tout en permettant aux participant·e•s de s’approprier le texte biblique.

• Redonner une place importante au corps dans la relation à Dieu : pour chaque démarche on trouve une forme d’interaction (marcher, écouter, écrire, toucher…) permettant l’appropriation sensitive des Écritures.

Concrètement il s’agit d’une animation interactive et silencieuse. Dans une salle spacieuse, une dizaine de démarches, des étapes, sont réparties dans la salle sur des petites tables entourées de chaises. Chacun des postes invite le/la participant•e à prier à partir d’un texte biblique d’une manière interactive avec le matériel mis à disposition. Les participant·e·s pourront parcourir librement l’ensemble des étapes de manière individuelle dans l’ordre de leur choix et en y passant le temps souhaité.

Le chemin méditatif est adapté à une grande diversité de publics, amateurs/trices ou novices dans la connaissance de la Bible, tous/toutes peuvent s’y retrouver. Une adaptation est nécessaire pour le jeune public afin que ce temps puisse rester méditatif. Le chemin de Thomas utilisant tout le corps, il est particulièrement intéressant pour les publics porteurs de handicap.

Sur un mur sont collées deux affichettes :

1. le verset « Je suis la Lumière » ;

2. la démarche associée : « En allumant une bougie tu peux prier pour la place de la lumière de Dieu dans ta vie ».

Le matériel disposé pour effectuer la démarche : ici des bougies et des allumettes. Enfin, en face de la table, on aura mis quelques chaises permettant aux participant•e•s de s’asseoir pour prier devant leur bougie et celles des autres.

« J’ai été très étonné de voir qu’un public aussi actif qu’un groupe de jeunes pouvait apprécier la symbolique et le silence méditatif pour vivifier sa foi. Au moment du bilan, plusieurs m’ont dit avoir été eux-mêmes surpris à la fin de l’animation d’avoir finalement prié pendant 1h sans s’en apercevoir. Plusieurs retours m’ont vraiment touché, certains m’ont dit s’être remis en question en se retrouvant face à eux-mêmes et à Dieu, d’autres qu’ils ont été libérés d’une rancoeur, d’autres encore ont témoigné repartir fortement apaisés suite à cette belle expérience ! »

• Il est préférable de garder la/les salle•s avec les postes cachés avant le début de l’animation pour préserver l’effet de surprise.

• Les supports des postes (papiers, post-it, dessins, etc.) ne doivent pas être négligés. Ils peuvent être récoltés et disposés dans l’église lors du prochain culte/messe ou encore consumés lors d’un feu de camp.

#1 – Psaume 119

Affichette – étape 1

Affichette – étape 2

Affichette – étape 3

Affichette – étape 4

Affichette – étape 5

Affichette – étape 6

Affichette – étape 7

Affichette – étape 8

Affichette – étape 9

Affichette – étape 10