Jan, bénévole, témoigne
1 juin 2020
La méditation se réinvente à la Ligue
4 juin 2020
Tout voir

Des nouvelles de l’Escale

« Recevoir une dizaine de personnes à la fois, parfois plus, dans un petit espace était bien sûr impensable (et illégal !) pendant les deux mois de confinement. Comment donc a-t-on pu continuer ce travail d’accueil et de partage de la Parole ?


Notre travail s’est poursuivi et s’est même développé, 5 jours par semaine, de deux façons :


– d’abord par deux ou trois partages bibliques par jour sur une plateforme téléphonique, pour que des personnes sans internet à la maison puissent  y participer. Presque 90 personnes de tous horizons – catholiques, luthéro-réformés, évangéliques et d’autres sans aucun rattachement ecclésiastique – participent chaque semaine à ces partages bibliques, qui  continuent toujours maintenant que le confinement s’est assoupli. Cela nous a permis aussi d’intégrer des personnes vivant loin de la région parisienne, ce qui n’était pas possible avant. La plupart de ces partages sont animés par Christian Tanon, mais quatre sous la responsabilité de personnes représentant la Ligue : Fanja Nirina anime un groupe, et David Boydell en anime trois. 


– également par un groupe WhatsApp qui est animé 5 fois par semaine.  Une quinzaine de personnes participent à ces partages écrits. Après un chant diffusé par un des animateurs que chacun entonne chez soi, le passage biblique du jour est affiché, et chacun y réfléchit seul pendant quelques minutes – puis les questions et les commentaires fusent de toutes parts, et un partage très riche suit, qui dure souvent pendant deux heures, mais chacun est libre d’arriver et de partir selon ses disponibilités. A la fin de la session on partage des sujets de prière.


Nos activités en « face à face » ont repris le 19 mai, mais j’ai personnellement « rencontré » des personnes que je n’avais pas rencontrées au local, et l’expérience fut très enrichissante pour tous. Nous avions déjà pensé à élargir notre champ d’action en ouvrant d’autres centres, mais sans le confinement, nous n’aurions jamais pensé à un développement « dématérialisé » mais proche de chacun. »

David Boydell, bénévole à l’Escale pour La Ligue.

Découvrez le site internet de l’Escale ainsi que leur page Facebook.

EO
EO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 5 =