Formation Dire et Vivre Dieu avec les pré-ados
11 juin 2019
Présentation : Bertrand Mathys
10 juillet 2019
Tout voir

Message du président

Que sert-il à un homme de dire avoir la foi s’il n’a pas l’action !

 

Après une période difficile pour la Ligue, j’ai observé le gros travail du président actuel pour redonner à l’œuvre (et à ses différents ministères) une dimension qu’elle avait quelque peu perdue. J’ai constaté que les compétences d’un chrétien engagé sont une plus-value indispensable à son engagement spirituel ; « Que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? » Impressionné par les pistes suivies depuis peu, le dynamisme de nouveaux collaborateurs, les perspectives envisagées et les structures mises en place, j’ai pensé qu’il était difficile de ne pas répondre à l’appel qui m’était lancé pour venir étoffer le Conseil d’Administration (CA) et contribuer à ce mouvement novateur, créatif et enthousiaste, tout en n’oubliant pas sa vocation et sa mission.

 

Jeune chrétien dans un groupe mulhousien, je me souviens de mon premier contact avec la Ligue et ses chalets de Guebwiller. C’était en 1973. Théo Snitzellar avait évoqué la parabole du bon samaritain pour ensuite nous interpeller : « Quel genre de prochain voulez-vous être ? » Depuis, je tente d’être un prochain qui, par une Parole divine partagée, cherche à soigner ses contemporains. Mon retour à la Ligue m’offre de nouvelles occasions de servir sur ce terrain.

 

À l’heure de la surabondance de messages diffusés par une multitude de médias plus ou moins sociaux, alors que la révolution du numérique n’a pas encore dit son dernier mot, il nous faut poursuivre l’ordre de mission et de proclamation dans une société sécularisée, hermétique à la religion et qui pourtant se saisit de n’importe quelle idée pour en faire une spiritualité de substitution.

 

Voilà dans quel monde nous devons mettre autant de lucioles que de grains de sel afin que le sens de la vie – ici et maintenant – soit retrouvé, et qu’il ait des prolongements bien au-delà de nos meilleures perspectives.

Cet engagement me passionne et j’espère qu’il en est de même pour vous qui avez à cœur le ministère de la Ligue. Nous avons besoin de chacun pour que l’ouvrage soit mené à bien. Il nous faut une vision, des compétences, des idées, des moyens, des audaces, et surtout, des rêves à transformer en réalité. Parce que nos contemporains méritent d’entendre parler de la Bible et du message du Christ-Jésus.

 

Nous espérons confier la direction de la Ligue – Vivre La Parole à Bertrand Mathys, afin que les projets, les énergies, les propositions du CA ne restent pas sur le papier. Il faut aussi que nos équipiers aient un chef sur le terrain. Nous voulons ainsi donner corps à des programmes dynamiques pour faire retentir la puissance de l’Évangile. Nos idées sont sans doute ambitieuses ; elles sont à la hauteur de nos espérances. Et de notre confiance en Dieu !

 

Nous comptons aussi sur votre soutien et sur toutes les expressions de ce soutien.

 

Avec reconnaissance et fraternellement,

 

Eric Denimal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 4 =

Dans les formations à la carte, ce sont les formateurs·rices qui interviennent dans votre rencontre pour fournir un contenu adapté à votre public et à ses besoins à partir de notre expertise.

Public
Ces formations sont à destination des associations culturelles et/ou cultuelles de toutes dénominations chrétiennes. En vue de garantir la qualité de l’accompagnement et la montée en compétence de chacun, les groupes ne peuvent pas dépasser 20 personnes (sauf indication contraire dans les fiches).

Tarifs
C’est grâce à ses généreux·euses donateurs·rices que la Ligue pour la Lecture de la Bible peut offrir des formations si peu chères aux participant·e·s. Nos formations ont un réel coût : formation continue de nos formateurs·rices, préparation des interventions, achat du matériel, déplacement, temps passé sur place… C’est pourquoi, nous proposons aux bénéficiaires de nous soutenir. Voici les fourchettes de contribution que nous donnent habituellement les structures qui nous accueillent en fonction de leurs moyens et de la demande :

  • 100€-250€ la demi-journée
  • 200€-400€ la journée
  • 500€-700€ le week-end

Durée
Certaines formations se font à la demi-journée, journée voire sur plusieurs journées. Se référer à chaque fiche formation pour connaître la durée nécessaire et possible.

Adaptables
Nos formations à la carte se construisent et s’adaptent en fonction du contexte de formation. Nos offres sont réparties en trois catégories. Ces catégories ne sont pas cloisonnées, ce sont des dominantes, nous pouvons toujours faire des passerelles entre l’être et le faire, entre le déjà et le pas encore.